football Bordeaux a déjà concédé quatre nuls à domicile cette saison

«On perd vachement de points à domicile. Ca va se payer en fin de saison car ça va se jouer à peu de chose. » Après le match nul face à Sochaux (2-2), samedi, le Bordelais Lamine Sané dressait un constat réaliste. Depuis le début de saison, Nice, Ajaccio, Lille et Sochaux sont déjà venus prendre un point à Chaban-Delmas. Avec une égalisation adverse dans les cinq dernières minutes du match à chaque fois. Pourquoi ?

Une équipe qui recule trop. Le point commun entre tous ces matchs, c'est la tendance des air max pas chere Girondins à reculer et à trop laisser faire l'adversaire. « Non, se défend Francis Gillot. On n'a pas reculé, ils sont allés une fois dans nos 18 mètres. Ils n'ont pas eu d'occasions et ils mettent deux buts. » Pourtant, samedi, lorsque le coach bordelais a fait deux changements défensifs, les Bordelais ont déjoué. Pour finir par craquer.
Pas assez d'occasions franches. Les Girondins n'arrivent pas à faire le break lorsqu'ils mènent au score. Ils ont des opportunités mais trop peu d'occasions franches pour enterrer leurs adversaires. « On a la maîtrise du ballon, on le fait beaucoup courir mais on n'a pas d'occasions reconnaît Gillot. » Conséquence, l'équipe adverse peut espérer jusqu'à la fin. Le défenseur sochalien, Loïc Poujol, auteur du premier but de son équipe, le savait. « On voit qu'à la fin, ils prennent souvent des buts. Donc on y a air max pas cher cru jusqu'au bout. »
Carrasso moins déterminant. Quand son gardien est en forme, Bordeaux perd rarement. Pointé du doigt à Montpellier sur le but de Cabella, Carrasso s'est troué sur l'ouverture du score de Sochaux en manquant sa sortie aérienne. Sur le coup-franc de l'égalisation, il n'a même pas bougé. « On se fait plomber par des buts qui sont évitables, estime Gillot. Il ne faut s'en prendre qu'à nous-mêmes. » Dans une mauvaise passe, l'ancien Marseillais n'arrive pas à sauver son équipe en ce moment. Mais c'est toujours quand il est dos au mur qu'il sait se transcender.

 


Comments




Leave a Reply