epa.

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a définitivement clôturé la procédure d'arbitrage entre l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) et l'Union Cycliste Internationale (UCI) d'une part et le coureur espagnol Alberto Contador et la Fédération Espagnole de Cyclisme (RFEC), d'autre part, a air max pas chere communiqué le TAS jeudi.

Suite à une première décision du TAS le 6 février dernier déclarant Alberto Contador coupable d'une infraction de dopage, le TAS devait statuer sur une requête de l'UCI qui envisageait d'imposer une amende au coureur espagnol (de 2,485 millions d'euros). Depuis, un accord amiable entre l'UCI et Alberto Contador est intervenu, ce qui clôture officiellement nike air max pas cher l'arbitrage.

Alberto Contador avait été sanctionné d'une suspension de deux ans débutant rétroactivement le 25 janvier 2011, moins la période de la suspension provisoire subie en 2010-2011 (cinq mois et dix-neuf jours), pour avoir été contrôlé positif au clenbuterol durant le Tour de France 2010. La suspension était arrivée à échéance le 5 août 2012.


 


Comments




Leave a Reply