Leonardo n'a pas apprécié les récents commentaires de Jean-Michel Aulas sur le PSG. Le directeur sportif du club de la capitale a violemment rembarré le président de l'OL, victime "d'un complexe d'infériorité" selon lui, suite au début de polémique lancée par JMA après le geste de Zlatan Ibrahimovic sur Dejan Lovren lors du match entre les deux équipes dimanche. Une attaque en règle à laquelle Lyon n'a pas tardé à réagir.PSG - Lyon, la guerre est déclarée. Elle a débuté depuis dimanche et le match entre les deux équipes, après la pluie de nike pas cher commentaires qui a suivi le geste de Zlatan Ibrahimovic, coupable de s'être essuyé les crampons sur le front de Dejan Lovren. Un geste volontaire selon Jean-Michel Aulas, qui s'est empressé de le dénoncer en zone mixte à l'issue de la rencontre. De quoi provoquer la colère de Leonardo.

Le directeur sportif du PSG a réagi aux accusations du président de l'OL dans les colonnes de l'Equipe. "Mais il est qui lui pour juger? Sur les questions d’arbitrage, c’est une chose de discuter sur des points de règlement. Mais juger de l’intention d’un joueur sur un geste précis, ça n’a rien à voir! C’est impossible de se prononcer sur une intention!", lance Leonardo, virulent dans sa contre-attaque. "Attendez, Aulas, il fait quoi? Je ne comprends plus très bien. Il travaille aussi à la commission juridique de la Ligue?"
"Un complexe d'infériorité"
Envoyé régulièrement au front pour répondre aux détracteurs du PSG, le Brésilien n'y va pas de main morte. "Tout ce qu’il veut, c’est faire diversion par rapport au mauvais résultat de son équipe, ajoute-t-il. Lyon, on les a maitrisés, surtout en seconde période, c’est la réalité. Aulas, on dirait qu’il cherche à justifier cette défaite. Mais vous savez ce que ses propos traduisent à mes yeux ? Un complexe d’infériorité. " Et Leonardo de revenir sur les récentes déclarations de JMA, qui avaient donné quelques conseils aux Qataris pour la gestion du PSG.

"Mais qu’il arrête de parler du PSG ! L’autre jour, il disait : 'Voilà, moi, je conseillerais ci, je conseillerais ça…' Là, il se met à parler de l’intention d’un de nos joueurs. Qu’il laisse Zlatan tranquille ! C’est trop facile de vouloir le pointer du doigt. Si on commence à regarder toutes les actions des matches du week-end, on va passer son temps devant la télé.". Des déclarations auxquelles le camp lyonnais a rapidement réagi, accentuant la rivalité entre les deux clubs.

 


Comments




Leave a Reply